Artiste Aleksandr Fayvisovich, (New York)

Je m’intéresse vraiment à l’homme dans l’espace de sa journée, seul espace qu’il peut contrôler. Là où se déroule toute notre vie seconde après seconde. On a l’habitude de percevoir le moment, l’instant comme le fragment d’un évènement, comme un épisode. C’est faux. Dans l’art figuratif l’instant que la plastique exprime par un geste est l’évènement même. Comprendre le geste comme la phase centrale accentuée du mouvement de la figure entière et non comme d’une partie du corps permet une déduction inattendue: Tout mouvement arythmique est geste car chaque mouvement arythmique transporte la pensée.
La construction du mouvement dans l’espace 2D d’une toile transmet en premier lieu la signification de ce mouvement. En cas de réussite, une composante-clé d’une œuvre d’art apparaît: l’image artistique. J’aime la thèse de G. Gadamer qui dit: “La création artistique met en lumière la vérité du substantiel”. La vérité que le peintre perçoit avec son intuition est apportée au public sous la seule forme de l’image. Le phénomène de l’image artistique est le phénomène de la découverte d’une vérité nouvelle.

Aleksandr Fajvisovich pour les lecteurs de ”Russian Art & Paris”

.


.
.

Advertisements
  1. No trackbacks yet.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Advertisements
%d bloggers like this: